[Total : 1    Moyenne : 5/5]

La canneberge, aussi appelée Atoca en langue Amérindienne, est l’aliment santé de notre époque : délicieuse et reconnue pour ses qualités thérapeutiques.

La canneberge est un arbrisseau qui pousse dans les tourbières des régions froides. Elle porte de jolies fleurs roses et ses baies comestibles et acidulées sont rouges. Au Québec, la récolte de la canneberge a lieu de la fin septembre à la fin d’octobre. Le fruit à maturité est d’une taille de 10 à 20 mm de diamètre. De nos jours, la récolte est mécanisée. On incorpore alors 15 à 20 cm d’eau dans la parcelle aménagée en bassin. On procède ensuite au battage des plants. Cette opération permet de détacher les fruits du plant. On élève ensuite le niveau d’eau du bassin à 35 ou 40 cm. Les fruits étant creux flottent alors à la surface. Ils sont ainsi facilement transportés à une extrémité du bassin à l’aide d’estacades. Les fruits sont ensuite pompés dans des camions pour être transportés au lieu de tri et de nettoyage.

Production de la canneberge Cranberry antioxydante

Production de la canneberge Cranberry antioxydante

Pour ne rien gâcher à son excellent goût
la canneberge est l’aliment santé québécois par excellence : Plusieurs études tendent à démontrer que la canneberge joue un rôle dans la prévention des maladies liées au vieillissement, le cancer, les infections urinaires et les maladies cardio-vasculaires. De plus, elle favoriserait un équilibre de la flore intestinale et permettrait de renforcer les défenses immunitaires pour combattre l’infection. L’huile extraite de ses pépins renferme également une quantité impressionnante d’acide alpha-linolénique (Oméga 3) et de vitamine E .


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*